Twitter et l’enseignement : partie 1. pour quoi faire ?

première partie de la description de Twitter comme outil de veille pour les enseignants.

Article mis en ligne le 22 janvier 2016


source : Source : http://svt.ac-creteil.fr/?tweeteTsvt-une-utilisation-de

Twitter est un réseau social dit de "microbloging" créé en 2006. Il permet d’envoyer et de recevoir gratuitement des messages de 140 caractères (tweets). Cette limitation peut paraître drastique a priori. Elle l’est moins si l’on sait que ces messages peuvent contenir des liens vers des images ou des fichiers sonores ou vidéos. De plus, il est possible que cette limitation soit appelée à disparaître.
Quelques chiffres récents :
288 millions d’utilisateurs mensuels actifs en 2015
500 millions de tweets par jour
6 millions d’utilisateurs actifs en France en 2015

L’objectif de cet article est de présenter succinctement les différentes motivations qui peuvent conduire à utiliser Twitter dans un contexte éducatif.
- 
#1. Veiller
La première motivation de Twitter peut consister à s’en servir non pas pour émettre de l’information mais pour la recevoir, l’organiser et l’intégrer à son système de ressources. C’est en ce sens que l’on peut dire que Twitter est un outil puissant de "veille informationnelle".
Une fois votre "réseau" constitué à partir de comptes Twitter divers (institutionnels, représentants institutionnels, enseignants ou autres), il vous sera facile de découvrir des ressources pertinentes pour enrichir votre réflexion disciplinaire, didactique ou pédagogique.

#2. Partager des productions et échanger des pratiques entre collègues
Twitter peut aussi servir à émettre de l’information. Imaginez que vous tombiez sur une ressource particulièrement pertinente, vous pouvez d’un seul tweet, la partager avec votre réseau. On peut aussi imaginer partager ses propres productions pédagogiques et solliciter un retour critique du réseau afin de les améliorer. Comme le dit Olivier Quinet (@OQuinet), Twitter peut, à tous points de vue, constituer “une seconde salle des profs”. On peut enfin, imaginer valoriser les productions de classe en les diffusant en les partageant dans un message. A noter que les "balises" (encore appelées "mots dièses" ou "hashtag". Voir l’article "Twitter et l’enseignement. Partie 2) sont un moyen puissant pour étiqueter les contenus que l’on veut partager. Par exemple, l’une des balises les plus usitées en physique-chimie est la suite #teamphys. Sa présence dans le corps d’un message assurera à ce dernier sa communication à toute personne opérant une recherche avec cette balise (même n’appartenant pas à votre réseau de contacts Twitter)

#3. Utiliser twitter comme support pédagogique
On peut aussi mobiliser l’outil que constitue Twitter à une étape ou une autre d’une situation pédagogique. Il est possible par exemple de s’en servir comme support des productions des élèves en créant un "compte twitter" pour la classe et l’enrichir de publications des élèves.
La "twictée" est un exemple historique de l’utilisation de Twitter comme support d’une tâche pédagogique. Il s’agit d’un dispositif collaboratif d’enseignement et d’apprentissage de l’orthographe en cycle 3 ou 4.
Pour en savoir plus : http://www.twictee.org/
Présentation vidéo du dispositif : https://youtu.be/HI1C7E326QY

#4. Quelques exemples de comptes twitter

1.Comptes institutionnels :
-* Institut français de l’Éducation - École normale supérieure de Lyon :
@educIF
-* Canopé Lyon :
@Canope_Lyon
-* Cardie de Lyon (Centre Académique Recherche-Développement Innovation et Expérimentation soutient les équipes innovantes de l’académie de Lyon)
@cardielyon
-* CNRS Images :
@CNRSImages
-* CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) :
@CEA_Recherche
-* DANE de Lyon (Compte officiel de la délégation académique au numérique pour l’éducation (DANE) de l’Académie de Lyon) :
@DANE_acLyon
-* Académie de Lyon (Compte officiel de l’académie de Lyon)
@academielyon
-* Ministère de l’Education Nationale
@EducationFrance

2. Comptes de représentants institutionnels :

-* Florence Robine
(Directrice Générale de l’Enseignement Scolaire - Inspectrice Générale de l’Education Nationale)
@frobine
-* Michel Lussault
Géographe, Co-fondateur et éditorialiste de la revue Tous Urbain. Président du Conseil Supérieur des programmes #CSP. Directeur de l’Ifé (ENS de Lyon).
@MichelLussault
-* Vincent Guiral
IA-IPR physique-chimie Académie de Grenoble ... et gardien de but au handball et auvergnat (Haute-Loire !)
@VGuiral
-* Philippe Watrelot
professeur de SES-ancien Pdt du CRAP-Cahiers Pédagogiques - Formateur - expert en rien et spécialiste en tout (ou l’inverse...)
@phwatrelot