La chimie prébiotique
Article mis en ligne le 18 mai 2012
dernière modification le 25 octobre 2017

Article proposé par Martin TIANO, professeur de Physique - Chimie de l’académie de Lyon

La chimie pré-biotique correspond à la chimie qui a permis l’émergence de la vie. L’hypothèse qui fait le plus consensus aujourd’hui est celle de la « soupe primitive » : dans un premier temps, des molécules organiques simples se sont accumulées pendant des millions d’années, puis ont peu à peu former des molécules de grandes tailles comme l’ARN ou les protéines douées de propriétés catalytiques, qui ont pu s’auto-organiser en édifices supramoléculaires, et enfin en organismes vivants.

Si on a le temps, et des connaissances sérieuses en chimie organique, on peut regarder 
http://www.exobiologie.fr/index.php/actualites/evenements/la-chimie-prebiotique-comprendre-lauto-organisation-du-vivant/ (Conférence de 1 heure, par Robert Pascal, chercheur à l’Institut des biomolécules à Montpellier. A noter une première partie très intéressante sur l’évolution historique de la notion de vie en science, et sur l’histoire de la vie sur Terre)

A signaler : l’excellent site de la société française d’exobiologie, très sérieux : http://www.exobiologie.fr

 

Constitution de la soupe primitive

La première véritable expérience de constitution « artificielle » de la soupe primitive est due à Miller et Urey en 1953, se basant sur une hypothèse d’Oparine (1920)

Expérience de Miller : http://sciencetonnante.wordpress.com/2011/10/17/lexperience-de-miller-sur-lapparition-de-la-vie/

Critique de l’expérience de Miller 
http://pourquoilecielestbleu.cafe-sciences.org/articles/retour-sur-la-chimie-prebiotique-s-miller-et-les-autres-1/

Les sources hydrothermales comme lieu d’émergence de la vie
http://pourquoilecielestbleu.cafe-sciences.org/articles/retour-sur-la-chimie-prebiotique-s-miller-et-les-autres-2/

Un peu plus technique, sur la chimie prébiotique dans les sources hydrothermales : du Pr Bassez : http://liris.cnrs.fr/ cnriut08/actes/articles/130.pdf

Une soupe primitive provenant de l’espace ? L’exemple des chondrites carbonées : http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/XML/db/planetterre/metadata/LOM-MO-ChondritesC.xml

 

Et après ? L’exemple d’une question très ouverte : l’homochiralité

La constitution de la soupe primitive n’est qu’une première étape dans le long processus qui a amené la vie. De nombreuses questions se posent encore, donnant même parfois du grain à moudre aux partisans de théories comme la panspermie (vie venue de l’espace), ou le créationnisme.
Le problème de l’homochiralité fait partie de celles-là : les molécules du vivant qui sont chirales se retrouvent quasiment toutes sous forme d’un seul des deux énantiomères. Pour des rappels sur la chiralité, on peut déjà voir ici :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Chiralit%C3%A9_(chimie)

Une hypothèse sérieuse : la polarisation de la lumière venant de certains astres. http://chemphys.u-strasbg.fr/mpb/teach/originevie/Homochiralite-S.Bennhar-M.P.Bassez.pdf
Cette hypothèse est surtout à prendre en compte dans le cadre de l’apparition d’une soupe primitive venant de l’espace.

L’homochiralité est plus difficile encore à expliquer dans l’hypothèse des sources hydrothermales, mais l’action dans ce cas du champ magnétique terrestre ou de radioactivité naturelle de la croûte terrestre peut être évoquée :
http://liris.cnrs.fr/ cnriut08/actes/articles/130.pdf PAGE 6